Ceps de vigne gelée
Environnement

L’impact du gel sur la vigne

Les gelées

Il existe 3 périodes de gel :
-l’automne
-l’hiver
-le printemps 

Le Printemps…

Le printemps est la saison la plus redoutée pour les vignerons.

2 types de gels principalement au printemps :

– les gelées noires: dont les températures sont inférieur à -5 degrés
– les gelées blanches: dont les températures sont comprises entre -1 et -4 degrés

C’est notamment lors de la période du printemps que l’on craint le plus la venue du gel.
Les hausses de température provoquent la sortie des premiers bourgeons, ainsi l’arrivée du gel risque de nuire à leur croissance par conséquent de les “brûler”. Les premiers bourgeons de la vigne sont des bourgeons fructifères, autrement dit qui donnent les fruits. Le risque de gel sur eux signifie une perte totale d’apparition de raisin.
C’est pourquoi l’anticipation y est importante ! 
Cette période de gelée est clôturée selon la légende des “Saints de glace”, les origines de cette légende remontent au Moyen-Age où une gelée était parvenue sur 3 jours: les 11 12 et 13 mai.

L’apparition du réchauffement climatique est venue complexifier le cycle végétatif de la vigne car ce réchauffement repousse l’arrivée du gel tandis que les 1er bourgeons commencent à fleurir. 
Cependant ce réchauffement climatique ne fait que commencer, il est donc important de prendre conscience de cet impact sur l’environnement.

Comment Lutter

Les vignerons ont plusieurs moyens pour protéger leurs parcelles de vignes face au gel. Voyons ensemble ces moyens mis en œuvre : 

– Les bougies :
Ces bougies de cire, installées près des ceps, permettent de réchauffer l’air ambiant et limitent la perte de chaleur au sol. Elles sont efficaces contre des gelées jusqu’à -4 à -5 degrés. Néanmoins elles demandent une main d’œuvre importante et un coût très impactant. Une bougie dure environ 7h, elle peut donc être allumée avant la gelée puis éteinte rapidement après, afin d’être utilisée pour 2, voire 3 matins.
Ces bougies sont placées sur notre exploitation aux alentours de 4h du matin soit avant l’arrivée de la gelée par l’équipe du domaine composée par Eric, Lucas, Olivier, Thierry et Patricia. Au passage nous les remercions vivement.

Bougie installée sur notre domaine
Installation d'une botte de foin

– L’écran de fumée :
Cet écran de fumée créé grâce à la combustion de botte de foin permet de créer un voile opaque sur la vigne, ainsi cela permet de limiter le réchauffement au lever du soleil (effet loupe) et limite le rayonnement du sol (si pratiquer la nuit).
Cette méthode est mise en œuvre dans au Domaine des Cormiers Roux par notre équipe.

– Tours antigel : 
Ces tours installées au niveau de la couche d’inversion, ont pour principe de réchauffer l’air froid présent au niveau de la vigne en le mélangeant à l’air plus chaud présent en altitude. Ces tours qui atteignent des hauteurs allant de 10 à 25 mètres permettent de protéger jusqu’à 5 hectares de vignes grâce à une rotation de 360 degrés se situant au niveau de l’hélice (comme de grands ventilateurs). Au Domaine des Cormiers Roux l’installation de 3 tours antigel a vu le jour en février 2022 en collaboration avec d’autres vignerons voisins de nos parcelles.

Une des 3 tours antigel installée sur nos parcelles

– L’Aspersion : 
Cette technique a pour principe de projeter de l’eau sur les ceps, forment sur les bourgeons un équilibre eau-glacée afin de les maintenir à 0 degrés. Cette méthode peut supporter des températures extérieures jusqu’à -7 à -6 degrés.
Elle est possible dans le cas où les parcelles de vigne se situent près d’un point d’eau (technique utilisée notamment à Chinon).

– Brûleur à propane : 
Ces machines réchauffent l’air en envoyant de l’air chaud près du sol.

– Le buttage des vignes : 
Cette pratique a pour principe de recouvrir par de la terre les pieds de ceps de vigne. Sert notamment pour lutter contre les gelées d’hiver.

– Hélicoptères : 
Permet de brasser l’air au-dessus des vignes et de rabattre l’air chaud situé à faible altitude vers le sol.

– Câble électrique chauffant : 
Ces câbles installés sur le fil de baguette, réchauffent l’air à proximité directe des bourgeons.

Les Assurances

Le rôle majeur des assurances.

En supplément des moyens que nous avons vu ci-dessus pour se protéger contre les gelées, il faut avoir conscience que ces méthodes ne sont pas sans faille ! 
C’est pourquoi il est important de prendre et choisir la bonne assurance contre le gel et la grêle pour protéger nos terres de Vouvray contre les aléas climatiques. 

Néanmoins, ces assurances sont mises à la disposition des vignerons et seulement 35% y adhèrent. Cela s’explique par le coût élevé de la cotisation qui ne fait que croître, ce qui empêche de plus en plus les viticulteurs d’avoir accès à cette assurance, et donc de bénéficier de cette aide primordiale à la vue des événements passés et à venir.

Bougie vigne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.